Vente immobilière : comment estimer son bien ?

Vente immobilière : comment estimer son bien ?

Avant de se lancer dans la mise en vente de son bien, il est important d’avoir une idée du prix que l’on pourra tirer de cette opération immobilière. Être bien renseigné, dès le début de ses démarches, est le gage d’une plus grande efficacité durant le processus, et souvent, d’une vente plus simple et plus rapide de son bien. Des agences spécialisées dans la transaction immobilière, comme l’Agence Varenne, à retrouver sur www.agencevarenne.fr, pourraient bien vous aider à trouver le juste prix de votre bien, et à l’estimer avec le regard d’un professionnel. Et avant toute chose, voici quelques conseils à ne pas oublier pour réaliser des estimations au plus proche de la réalité et s’assurer une belle vente immobilière !

La superficie et l’emplacement : deux critères indispensables

Le premier travail d’une estimation immobilière est de se pencher sur deux éléments primordiaux dans la détermination du prix d’un bien : sa surface et sa localisation. Vous vous en doutez, à localisation égale, un appartement de 35m2 ne vaut pas la même somme d’argent qu’un autre bien de 110m2. Mais pourtant, si l’on choisit deux emplacements différents, alors le premier appartement pourrait bien valoir le même prix que le second, parfois même plus ! Pensez au quartier huppé de votre ville et à la banlieue de celle-ci : vous comprendrez aisément que votre adresse change beaucoup de choses pour estimer votre bien. Prenez-y garde en établissant votre diagnostic et en spéculant sur le prix !

Votre bien est-il agencé comme il faut ?

Un appartement bien pensé, c’est un appartement dans lequel on se projette ! Votre superficie est intéressante, c’est vrai, mais est-elle correctement optimisée ? Le 35m2 dont nous parlions plus haut ne sera pas le même s’il dispose d’une chambre attenante à un salon-cuisine, ou s’il se compose d’une seule grande pièce de vie. Bien évidemment, le prix suivra ! Pensez-donc à ce que vous voulez montrer à vos futurs acquéreurs : la convivialité d’un endroit où recevoir du monde, ou l’intimité d’un espace cocooning ? Réfléchissez également à quel public s’adresse votre bien : une famille, un jeune couple, un investisseur qui mettra le lieu en location ? Tous ces éléments comptent dans une estimation immobilière, et seront attentivement regardés par de potentiels acheteurs en cas de visite !

Le cachet de votre bien : la clé de son succès

Le critère qui change tout lors d’une évaluation immobilière, c’est le cachet du bien. Vous disposez d’un grand jardin ? D’une pergola ? D’une piscine ? Vous avez refait intégralement l’étage de votre maison, votre appartement est en duplex ? C’est ce petit “truc en plus” qui risque de faire chavirer les acquéreurs qui visiteront votre bien. Et c’est aussi ce “truc en plus” qui pourrait faire monter l’estimation de celui-ci ! Un bien rare, des prestations soignées, une atmosphère particulière (des poutres à la française, des pierres apparentes, etc.) changent totalement un logement, et de facto son prix. N’hésitez pas, si vous pensez que votre appartement ou votre maison possède un tel charme : un professionnel de l’immobilier saura sans aucun doute estimer votre bien et vous dire sans équivoque à combien vous pourriez espérer le vendre.